main

Mes plantes chouchoutesNews

La grande astrance, un petit bijou de mi-ombre !

9 janvier 2017 — par Anso

P1070780-960x720.jpg
une princesse montagnarde, la grande astrance

Si l’on vous dit que ce petit bijou est une cousine de la carotte, le croyez-vous ? C’est pourtant vrai ! D’origine montagnarde et  appartenant à la famille des Apiacées, la grande astrance, ou Astrantia major, donne au jardin des airs de joaillerie, tout l’été et même plus ! A la simple condition qu’elle reste au frais…

Cette vivace peut se plaîre au soleil près des berges d’un bassin, mais c’est en effet dans les petits coins ombragés qu’elle s’épanouit le mieux. On l’installera donc à la mi-ombre où ses fleurs gracieuses hautes sur  tige (major !) et aux couleurs surannées, allant du blanc argenté au rouge rubis en passant par les roses nacrés apporteront de la lumière. Un vrai bijou, on vous dit !

Ses ennemis : la sécheresse et les limaces !

Bonne nouvelle ! Elle ne redoute pas le calcaire. Pas de souci à se faire dans nos régions donc. En revanche, une sécheresse, même passagère, peut stopper sa (re)floraison habituellement longue durée. Pour la maintenir en pleine forme et la voir refleurir tout l’été (à condition de couper ses fleurs fanées dont on pourra en plus, faire des bouquets secs), servez-lui donc ses menus préférés : un peu de compost au printemps et un bon paillage en été pour préserver l’humidité du sol. La princesse a des goûts simples, finalement !

Alors, certes, ses jeunes pousses sont très appréciées des limaces et escargots, comme tant de jeunes pousses… Mais comme en été, ses fleurs nacrées font aussi le régal des abeilles, apportant une vie bourdonnante et joyeuse au jardin, on gardera soigneusement les gourmands à l’oeil, du moins pendant les premières semaines d’éveil de la belle. Qui nous le rendra au centuple, c’est promis !

Retrouvez mes conseils pour profiter de sa beauté sur le super magazine des passionnés du jardin Hortus-focus.fr
C’est juste ici !

astrantia major, grande astrance, bijou, plante vivace
la grande astrance, du blanc au plus pourpre
astrance blanche, plante vivace, lumineuse à mi-ombre
La grande astrance blanche, lumineuse et argentée
astrantia major, grande astrance, bijou, plante vivace
Un bouquet de joaillerie

Mes plantes chouchoutesNews

La phacélie, un engrais vert spectaculaire !

28 juillet 2016 — par Anso

P1070789-960x1280.jpg
La phacélie nourrit les sols et les abeilles

Engrais vert, engrais vert… Est-ce qu’elle a une tête d’engrais vert ?
Avouez franchement que non ! Merveilleuse sauvageonne, l’incroyable Phacélie à feuilles de tanaisie, dite Phacelia tanacetifolia, est pourtant une indispensable du jardin écologique !

Idéale au potager en attendant les légumes d’été très gourmands, comme les tomates ou les courgettes, « bouche-trou » aérien dans les massifs ou belle sauvageonne des prairies fleuries, cette annuelle facile se sème à la volée dès les premiers beaux jours de mars, et jusqu’à la fin du mois d’août pour profiter de plusieurs floraisons. Son feuillage vert tendre et joliment découpé couvre en effet le sol à vitesse grand V, empêchant en prime les herbes indésirables de s’installer. Oui, même le redouté chiendent !

Un peu de soleil, ce qu’il faut d’eau (attention, il ne faut pas qu’elle se dessèche) et zou, en huit semaines, elle produit alors un festival de fleurs mauves dont le nectar fait le régal des insectes butineurs et auxiliaires. Qui, au passage, pollinisent et protègent les cultures voisines. Approchez-vous donc un peu pour observer la délicatesse de ses crossettes et profiter du spectacle !

Un engrais vert Parfait pour aérer nos sols argileux

Enfin, et ce n’est pas la moindre de ses qualités, la phacélie est un super engrais vert ! Késako ? Cela signifie que non seulement, ses racines puissantes décompactent les sols, mais elles puisent en profondeur les éléments minéraux, les stockent et les restituent de façon parfaitement assimilable pour les cultures suivantes, en se décomposant. Ne les arrachez donc pas : il suffit de faucher les tiges quand les fleurs comment à faner, les broyer (ou les couper) un peu et les laisser là en paillage.
Du tout en un parfait aux pieds des légumes !

Vous savez quoi ? Je parle aussi de toutes ses qualités sur le magazine en ligne magazine.hortus-focus.fr. Redécouvrez-y  les atouts de la belle phacélie pour la semer dès le printemps !

 

Phacélie, engrais vert, fleur, mélifère, utile
La phacélie, un engrais vert indispensable !
Phacélie, engrais vert
La Phacélie, un sublime engrais vert au potager

Mes plantes chouchoutesNews

La petite scabieuse de Macédoine, star du jardin naturel

29 février 2016 — par Anso

P1070870-960x720.jpg

C’est vrai qu’elle a un drôle de nom latin  : Knautia macedonica. Bien plus strict que celui de « Petite scabieuse de Macédoine » qui lui donne un côté plus espiègle, non ?

Plantée au soleil, en bordure d’une allée, dans un massif un peu « sauvageon » ou en bac design sur une terrasse avec des graminées aériennes, elle se prête à tous les styles.

C’est donc vraiment l’une de mes vivaces chouchoutes !

Une  plante vivace  ultra florifère

Pourquoi ? D’abord, parce que la petite scabieuse de Macédoine a une croissance rapide et forme vite une jolie touffe surmontée de pompons aux rouges-rosés bien prononcés. Du rouge framboise au pourpre le plus dense, selon les variétés. Et puis, en plus d’être ravissante, elle fleurit et refleurit sans discontinuer, du mois de juin à la fin de l’automne. Sans redouter ni la sécheresse, ni l’oïdium, qui par temps chaud et humide, se contente souvent de déposer un léger duvet blanc sur quelques-unes de ses feuilles.
La seule condition pour profiter le plus longtemps possibles de ses pompons délicats ? Couper les fleurs fanées à la base des feuilles ou en faire des bouquets au fil de la floraison. Mon conseil : laissez-en tout de même quelques-unes faire des graines car quand elle se plaît, elle se ressème facilement. Sans jamais devenir casse-pieds !

J’en parle aussi en détail sur le magazine Hortus-Focus :
http://hortus-focus.fr/le-blog/la-petite-scabieuse-le-coup-de-coeur-danne-sophie-brunet//

Knautia macedonica Petite scabieuse de Macédoine
Un rose pourpre éclatant pour cette Knautia macedonica