main

bassincréationNewsplantes aquatiquesRéalisations

Création d’un joli bassin végétalisé

16 janvier 2017 — par Anso

IMG_2515-960x720.jpg

un ESPACE plein de vie… avec des poissons

Ce bassin végétalisé est le résultat d’un beau travail d’équipe avec mes clients ! Les propriétaires souhaitaient en effet creer un grand bassin pour profiter du clapotis de l’eau au quotidien et accueillir une faune nouvelle dans leur jardin. MAIS en participant aux travaux. Pari réussi !

Si vous aussi avez envie de mettre la main à la patte, pas de souci ! Vous partagez vos envies, je mets mes connaissances à votre disposition,  et c’est ensemble que nous réalisons les travaux.

Avant
création bassin végétalisé
La forme du bassin est découpée à la bêche
Pour donner de la vie au jardin, rien de mieux qu’un bassin végétalisé ! Il sera placé au point bas du jardin et à mi-ombre pour éviter la surchauffe.
Création bassin végétalisé
On découpe la forme à la bêche
Création bassin végétalisé
Les niveaux sont définis, on commence à creuser
niveaux bassin végétalisé
Quelques heures plus tard…
Création bassin végétalisé
Quelques 4 m3 de terre plus tard…
Création bassin végétalisé
Un fond de sable pour ne pas percer la bâche
Création bassin végétalisé
Les mottes décapées sont mises de côté : elles seront replacées sur les berges.
Bassin végétalisé
Une fois la bâche soigneusement installée, la mise en eau

 

Après…
Un bassin joliment végétalisé avec des plantes aquatiques et plantes de berge

Avant les plantations, la pompe et le filtre ont été installés par les propriétaires, qui a aussi réalisé une cascade en pierres meulières (comme la maison). Nous avons ensuite déposé un lit de gravillons sur la « plage », de la pouzzolane sur les berges et des pierres plates pour créer une allée afin entretenir le matériel . Enfin, pour cacher la bâche plastique, des pierres meulières ont été disposées tout autour de la berge.

Les plantes aquatiques ont alors été placées dans des caissettes selon les différents niveaux du bassin et des vivaces adaptées plantées sur la berge. Quelques semaines plus tard, les poissons ont été introduits dans le bassin et la vie s’est déployée…
Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie !

Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Aponogeton distachyus ou vanille d'eau
Vanille d'eau et nénuphar
Bassin végétalisé et poissons
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé
Bassin végétalisé et sa cascade
Plante de berge
Plante de rive
Nénuphar et vanille d'eau

balconcréationNewsRéalisations

Aménager un balcon à petit budget

13 janvier 2017 — par Anso

IMG_20160704_224838-copie-960x960.jpg
Aménager un balcon élégant et féminin

Jeune femme moderne et dynamique, Adélaïde voulait aménager un balcon dans son petit studio avec des bacs et jardinières luxuriantes et des plantes faciles à entretenir. Ceci, afin de pouvoir à la fois se cacher un peu, sans masquer la vue agréable, ni le soleil, et égayer cet espace tristounet. Toutefois elle avait deux contraintes : 1, Garder de la place pour poser une table et deux chaises, quelques accessoires de sport et… la caisse du chat. 2-Surtout, un budget pas trop élevé !

Elle souhaitait aussi apporter de la couleur, mais en restant sobre. Puis, camoufler les murs tristes et si possible, installer une étagère avec des plantes grasses en pots. Parce qu’elle les affectionne !

Le plastique (recyclé), c’est fantastique !

Pour limiter le coût des bacs, j’ai donc choisi des pots en plastique recyclé noir de formes variées et des jardinières sobres à réserve d’eau. Pour limiter ainsi les petits oublis d’arrosage :).
Dans les bacs, j’ai opté pour des arbustes et graminées persistants, ainsi que des vivaces fleuries aux formes généreuses et graphiques, le tout dans des tons rose pâle, rouge pourpre, avec une touche de bleu.
Pour le mur ? Un treillage tout simple en métal se fera le support d’une belle clématite pourpre.

Enfin, une étagère étroite et pas chère (merci Ikea !) accueillera les pots de plantes grasses (à rentrer en hiver) que souhaitait la jeune femme.
Avec la moquette de gazon artificiel déjà existante au sol, quelques accessoires lumineux judicieusement placés, le balcon est joliment transformé, non ?

Heuchera et Imperata cylindrica 'Rubra'
Heuchera et Imperata cylindrica ‘Rubra’
Aménager un balcon graphique à petit budget
Un balcon luxuriant mais qui reste spacieux
Aménager un balcon graphique à petit budget
Des volumes généreux et des formes graphiques
Gaura, Erigeron et Cordyline 'Red star'
Gaura, Erigeron et Cordyline ‘Red star’
Clematis Rebecca et Salvia uliginosa
Sur le treillage, une clématite et une belle sauge bleue
Aménager un balcon graphique à petit budget
Des pots et jardinières noirs et aux formes variées pour la modernité
Etagère de plantes succulentes
Une étagère de plantes grasses
belle succulente
belle succulente
Erigeron et Cordyline
Erigeron et Cordyline, un mariage heureux
Etagère de balcon
Une étagère élégante pour accueillir des succulentes
Clematis Rebecca
La Clematis Rebecca au rouge pourpre somptueux
Treillage balcon
Un treillage simple

créationNewsRéalisationsterrasse

Une grande terrasse dans un jardin de poche

13 janvier 2017 — par Anso

Terrasse-Maria-Sanchez_DEGRAEVE-960x1041.jpg
Avant
D’abord, une grande terrasse en bois !

Situé au rez-de-chaussée d’une petite copropriété, cet espace bordé d’une haie de thuyas stricte manquait singulièrement d’âme. Les pissenlits et la fausse renoncule avaient ainsi envahi le gazon clairsemé. De plus, l’étroitesse de la terrasse en opus incertum vieillot empêchait d’y mettre une grande table pour y manger.
La propriétaire souhaitait donc rendre le cadre plus convivial. Son envie ? Une grande terrasse en bois où elle pourrait accueillir enfin des amis, installer une chaise longue, pourquoi pas, cultiver des aromates !
Pour le petit jardin, elle souhaitait garder une butte légère, avait envie de plantes fleuries, mais réclamant peu d’entretien, et surtout, surtout, ne voulait plus de gazon pour oublier la tonte !

Une terrasse étroite en opus incertum
Aménagement paysager avant
Un espace sans âme bordé d’une haie de thuyas
Avant/après aménagement paysager La vie de jardin®
Une « pelouse » dégarnie bordée de thuyas
Avant/après aménagement paysager La vie de jardin®
Avant : une terrasse étroite et peu pratique

 

Après
Un jardin de poche très fleuri

Ma proposition ? Réaliser une grande terrasse de 16 m2, bordée de grands bacs intégrés et d’un banc servant aussi de rangement pratique. Parfait avec quelques coussins, pour accueillir les hôtes de la future grande table ou se poser à l’ombre.

Pour « casser » son côté rectangulaire, le jardin, lui, a été structuré en trois massifs au milieu desquels serpente une allée étroite, réalisée en pas japonais et copeaux de bois pour garder ainsi les pieds au sec. De quoi donner autant envie de se balader dans ce jardin de poche que dans un grand. Et par ailleurs, permettre ainsi le passage pour l’entretien la haie que l’on taillera, à terme, plus en rondeurs.
Enfin pour le choix des plantations ? Des petits rosiers et arbustes à fleurs parfumées, des bulbes printaniers, des vivaces très florifères et adaptées à l’exposition et des graminées qui donneront aussi du relief au jardin en hiver. Le tout, dans des tons clairs, blancs, roses, pourpres et bleutés. Evidemment dans les bacs, des aromatiques qui embaumeront jusqu’à la cuisine !

La terrasse a été réalisée en partenariat avec Clément Castel paysagiste

jardin de poche
jardin de poche
jardin de poche
Sanguisorba
Une allée en pas japonais et copeaux
Allée de copeaux et pas japonais
une grande terrasse en bois dans un jardin de poche
Allée pas japonais
Graminée incrustation terrasse
Pennisetum sur terrasse
Terrasse bois découpes
allée paillage
Bac d'aromatiques incrusté
Massif de vivaces
Sanguisorba obtusa
gaura lindheimeri
Geranium Orion
Geranium Orion
Salvia nemorosa Ostfriesland
Bacs en bois terrasse intégrés
Incrustations terrasse
Allée jardin pas japonais
Massif de vivaces
Banc coffre

Réalisationsterrasse

Un petit jardin sur une péniche

26 février 2016 — par Anso

20160523_155949-copie-960x720.jpg
Aménagement paysager La vie de jardin®
Vélo masqué
Entrée péniche
Entrée péniche
Un petit jardin sur une péniche
Aménagement végétalisé sur une péniche
bac d'aromatiques
bac d'aromatiques
2016-02-26 12.18.03
Aménagement paysager  péniche La vie de jardin
Nid de poules d'eau en bac d'aromatiques
La vie de jardin Oeufs de poule d'eau
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Un petit jardin sur une péniche
Aménagement paysager sur péniche La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
aménagement paysager sur le toit d'une péniche
Une péniche en hiver
Un petit jardin sur une péniche
IMG_4200
IMG_4199
IMG_4198
IMG_4197
IMG_4196
Aménagement paysager sur une péniche
Un jardin sur une péniche par La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
IMG_4202
Egayer et sécuriser le pont
…. ET CREER Un jardin sur une péniche

Venant d’emménager sur une péniche sur la Seine, le locataire, papa de deux jeunes enfants, voulait sécuriser le pont et ses garde-corps, trop dangereux pour les petits. S’il souhaitait trouver une solution pour limiter le vent, gênant pour manger dehors, la locataire ne voulait pas non plus installer trop de bacs afin de garder de la place pour une table et des chaises sur le pont assez étroit.
Quant à l’entrée, sur la berge, elle devait être masquée des curieux et une allée, permettre de manoeuvrer un vélo encombrant, sans réclamer d’installations durables sur la partie communale.

Avant
Des garde-corps trop dangereux
Une terrasse vide et peu sécurisante
Comment masquer une entrée ?
Après…

Ma proposition ?
Installées sur le garde-corps, des canisses d’osier à claire-voie protègent ce petit espace, sans donner une impression d’enfermement. Car la vue est superbe !

A l’avant du pont, cinq bacs accueillent donc des arbustes fleuris et parfumés ou donnant des petits fruits faciles à cueillir par les mains gourmandes (Arbousier et Aronie), une belle clématite Chantilly et de jolies vivaces qui égayeront leurs pieds.
Puis, sur les bords, deux grandes jardinières d’aromatiques permettent d’empêcher le passage des petits aventuriers, tout en parfumant les abords de la cuisine.
Enfin, sur la berge, une allée d’écorces facilite l’accès du vélo, masqué par une haie de bambous plantée dans de grands bacs.

Au printemps suivant, des bacs en fibre ont également été installés sur le toit de la péniche pour lui donner un côté champêtre et se protéger des voisins sans masquer la jolie vue. Comme quoi, on peut avoir un jardin sur une péniche comme ailleurs !

Aménagement paysager sur une péniche
Des vivaces fleuries
oeufs de poules d'eau La vie de jardin
Une surprise, un matin !
Un nid de poules d'eau dans le bac d'aromatiques
Un nid de poules d’eau
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Géraniums, clématite et arbustes fruitiers
Aménagement paysager sur une péniche
Esprit champêtre sur le toit
Un jardin sur une péniche
Un jardin champêtre sur le toit
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Aménagements en février
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Sur le toit, des vivaces fleuries
Lavatère Barnsley baby
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Des arbustes aux volumes généreux
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Bacs d’aromatiques près de la cuisine
bacs d'aromatiques péniche La vie de jardin
Bacs d’aromatiques sécurisants
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
En février, le jeu de la transparence
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Haie de bambous en bacs
aménagement allée
Une allée de copeaux de bois
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Arbustes persistants et vivaces en bacs
Un jardin sur une péniche La vie de jardin®
Des arbustes à petits fruits
Aménagement paysager péniche La vie de jardin
Des bacs fleuris sur le toit

NewsRéalisations

Une haie pour une entrée accueillante

11 décembre 2015 — par Anso

IMG_20160223_094420-960x1280.jpg
Créer une haie et un massif fleuris

Ici, l’entrée de la maison était délaissée. Pas de haie, pas de massif. Si la pelouse s’était installée seule, la propriétaire souhaitait tout de même apporter un peu plus de couleurs et de diversité.

Pour donner un côté pimpant à cette entrée, une haie de grandes graminées et de petits arbustes dont les floraisons, parfumées pour le plaisir, s’échelonneront de saison en saison, a donc été plantée. Au pied de la maison, un massif de plantes vivaces, graminées et petits arbustes a été dessiné en courbe pour éviter l’effet couloir.

La pelouse, malmenée par des travaux a ensuite été aérée et « terrautée » pour pouvoir reverdir de plus belle au printemps. Si l’automne est la meilleure période pour planter arbustes et vivaces, il faut cependant un peu de patience avant de voir les premières floraisons et chaque plante s’étoffer. Mais assurément, le résultat sera superbe, dans quelques mois…

AVANT 

Entrée maison avant
Une entrée un peu tristounette.
Entrée maison avant
Entrée maison avant

 

 

APRES

 

Vue du nouveau massif et de la haie
Massif de vivaces à l'entrée
Nouveau massif vivaces et petits arbustes
Viburnum bodnantense
Abélia confetti, un joli panachage
Abelia confetti
Osmanthus X burkwoodii
Rosiers et Stachys bizantina
Massif d'entrée en courbe
Une haie de petits arbustes fleuris et colorés
Une haie et un massif de vivaces à l'entrée de la maison.
La haie et le massif en courbe sont créés, en fin d’automne. La pelouse, malmenée par les travaux, a été amendée et aérée.
Haie vive, haie libre petite taille
Encore petits, les arbustes (philadelphus, weigela, nandina, caryotéris…) vont trouver leur place, fleurissant saison après saison.
Abelia confetti en haie
Abelia confetti, persistant et lumineux.
Abelia Confetti
Abelia confetti, un arbuste compact délicat, au joli panachage et à l’abondante floraison.
viburnum bodnantense, floraison hivernale
La floraison hivernale et délicieusement parfumée du Viburnum bodnantense s’annonce déjà.
Osmanthus X burkwoodii
L’osmanthe, un arbuste à la floraison merveilleuse et à l’odeur de miel, méconnu. Idéal en haie !
Massif de vivaces entrée maison
Une massif en courbe, accueillant euphorbes, achilées, melicas, luzules, phlox, asters et deutzia.
Massif vivaces, grimpantes et graminées
Chèvrefeuille et clématite se mêleront bientôt sur la rambarde.
Rosiers et stachys bizantina
Les rosiers aiment la compagnie. A leurs pieds, un joli couvre-sol, le stachys bizantina aux feuilles duveuteuses, rejoint le chrysanthème déjà installé et le Lonicera japonica aureoreticulata (chèvrefeuille panaché doré).

conceptionNewsRéalisations

Conception d’un jardin de famille

19 novembre 2015 — par Anso

La Vie de jardin vous propose aussi de concevoir votre jardin. Photos, plan de masse et plan de plantations pourront vous aider à réaliser ou faire réaliser le jardin de vos rêves.

Petite présentation d’un  projet à Vaires-sur-Marne (77)

Conception d’un jardin /La vie de jardin<a href= »http://www.laviedejardin.com/wp-content/uploads/2015/11/20151002093157_00002-signed.pdf »>Conception d’un jardin /La vie de jardin</a>

20151002093157_00001-signed http://www.laviedejardin.com/wp-content/uploads/2015/11/20151002093157_00001-signed.pdf

conseilsgazonRéalisationsterrasse

Un nouveau gazon dans une entrée design

3 novembre 2015 — par Anso

P1080745-960x1280.jpg

Renover le gazon et Fleurir les bordures

A l’arrière de la maison, le gazon était un peu clairsemé, du fait de l’ombre portée par une haie de bambous et d’arbustes. Pas très joli donc près de la toute nouvelle terrasse surélevée sous laquelle en plus, plus rien ne poussait. Enfin, près de la haie de bambous, les propriétaires souhaitaient apporter de la couleur avec des vivaces fleuries.

Avant
un gazon clairsemé à mi-ombre

Avant : un gazon dégarni
rénovation gazon
Ombragé par une haie de bambous et usé par les passages, le gazon était clairsemé et les pissenlits prenaient leur aise.
Un nouveau gazon dans une entrée design
Mon conseil ? Des bordures simples et du gravier blanc sous la terrasse
Mon conseil pour le dessous de la terrasse ? Installer un tapis de gravillons blancs retenus par des bordures toutes simples récupérées. Ce qui permettra ainsi d’ abriter des chaises et transats au sec, en hiver. Puis, placer dans l’angle inoccupé de la terrasse un joli pot émaillé avec un genévrier au port colonnaire.
Début octobre, le sol a ensuite été retourné, nivelé pour combler les trous et bosses, et après un bon amendement et un faux-semis, un gazon bio de mi-ombre, ressemé.
Au pied de la haie, là où le gazon peinait le plus, des couvre-sol fleuris de mi-ombre ont par ailleurs été plantées,
Enfin, pour égayer les abords de la nouvelle terrasse, un rang de muguet japonais (Ophiopogon japonicum) a été planté afin de cacher la bordure en béton.
Trois semaines après…

Patience, ça pousse…

terrasse et semis de gazon
Vue sur la terrasse…
Renouée, persicaire
Avec ses fleurs rose en épis denses et ses feuilles vert lustré qui virent au brun à l’automne, cette vivace vigoureuse formera vite un joli tapis coloré.
Un nouveau gazon
Sur le nouveau tapis de gazon, un chemin de pas japonais a été réinstallé.
Tiarella cordifolia
La tiarelle, une merveille de couvre-sol. Au printemps, elle fera de superbes épis fleuris
Un nouveau gazon dans une entrée design
Une bordure d’Ophiopogon japonicus pour masquer une bordure de béton et donner de la vie au gazon.
Juniperus communis hibernicus
Juniperus communis hibernicus, un genévrier au superbe port colonnaire.
Nouveau gazon dans une entrée design
Asaret, tiarelle, persicaire et fleur des elfes… L’année prochaine, le massif sera couvert.
Nouveau gazon dans une entrée design
Bordure d’ophiopogons et bientôt, de belles touffes aux fruits bleus.
Nouveau gazon dans une entrée design
Semé en début d’automne, le gazon a tout le temps de s’implanter…

créationosier tresséRéalisations

Un jardin familial et vivant à Thorigny-sur-Marne (77)

3 juin 2015 — par Anso

DSC_0077-960x640.jpg
AMÉNAGEMENT PAYSAGER D’UN JARDIN FAMILIAL ET D’UN POTAGER

VOICI QUELQUES IDÉES À GLANER POUR L’AMÉNAGEMENT PAYSAGER D’UN JARDIN FAMILIAL ET D’UN POTAGER ! D’une surface de 250 m2, ce jardin tout en longueur, menait à un espace gravillonné, reste d’anciens massifs. Comme en témoignaient ainsi les trois rosiers vieillissants, installés en ligne au milieu de la pelouse. De plus, des massifs linéaires et une bordure béton accentuaient l’effet « couloir » observé depuis la terrasse.

Les propriétaires souhaitaient donc plus de fleurs, de couleurs et de parfums, mais surtout, créer un coin de potager attirant avec le plus de matériaux recyclés et en utilisant les méthodes les plus écologiques possibles. Le tout en préservant en outre, la vue dégagée et en gardant enfin un espace engazonné assez grand pour accueillir les jeux de leurs deux jeunes enfants. Et bien entendu, les chaises longues des plus grands !

Avant
Avant, un jardin tout en longueur
Un jardin tout en longueur et peu végétalisé. C’est chouette, tout est donc à faire !
Un jardin tout en longueur et peu végétalisé. C'est chouette, tout est à faire !

 

Moins d’un an après…

Le jardin a donc été redessiné, avec plus de courbes et séparé en deux espaces bien distincts par une haie d’osier tressé vivant : la partie pelouse aux bordures bien tracées et la partie potager, en carrés ! Un composteur a aussi été installé et une cabane en osier vivant créée pour les enfants. Enfin, dans les massifs bordant la pelouse ? Un mélange de vivaces fleuries, de petits fruits et de graminées aériennes pour donner de la structure au jardin, en toute saison.

Cliquez sur la photo pour accéder à la galerie !

Transformation-de-jardin
Jardin-paysagé-Thorigny-sur-Marne
Asperule odorante
Houblon doré
haie d'osier vivant
Alchemilla mollis
Ciboulette
Pois-au-potager
Une cabane d'osier vivant
Baptisia australis
bordure-en-plessis
Camomille romaine
Fraises des bois
Geranium vivace
Geranium sanguineum
Paillage végétal au potager
Aménagement paysager d'un jardin
Massif en plessis
Petit-potager-en-carrés
illuminations au jardin
illuminations au jardin
Baptisia australis
Nigella nigra
Belle amourette
Pivoine vivace
Geranium Johnson's Blue
Haie d'osier vivant
Akebia quinata
Coccinelle alliée du jardin
Bulbes narcisses
Muscarii
primevères
Refuge pour abeilles solitaires
Haie d'osier vivant
Pivoine et haie d'osier vivant
le saule crevette
Cirsium japonicum 'rose beauty'
potager en carré
cassis
fleurs de fraises
Lupin en fleurs ©La vie de jardin
Allium 'Purple sensation'
Au potager...
Radis au potager
Mariage heureux
Des vivaces rustiques au pied des fruitiers
Le lupin, star du printemps
Aménagement paysager La vie de jardin®
alliums-et-monnaie-du-pape
jardin paysagiste potager haies d'osier tressé
Jardin paysagé à Thorigny-sur-Marne (77) par La vie de jardin.
composteur, plessis, allées pas japonais
Le composteur, indispensable au potager
bordure d'osier tressé au potager
bordure d’osier tressé au potager
bordure plessis potager
Une bordure en plessis
haie osier vivant tressé
Une haie d’osier vivant pour protéger le potager des ballons
Alchemilla mollis, alchemille
L’alchemille, indispensable pour son feuillage abondant et décoratif.
Fraises des bois bio
Des petits fruits pour la gourmandise dans les massifs
nain de jardin au potager
De drôles de visiteurs investissent le jardin
geranium sanguineum
Le geranium sanguineum, un coussin fleuri parfait !
Pois potager
Des pois, des pois, des petits pois…
Lin vivace armoise
Lin vivace et armoise, un mariage délicat
alliums monnaie du pape
Un joyeux fouillis organisé
Akebia quinata, liane chocolat
Sur l’arche, l’Akebia fête le retour du printemps
guirlande déco jardin lumière
La nuit tombée, une autre vie s’installe
Lumières jardin potager guirlande
Le soir, le potager prend un côté poétique

NewsPlantes grimpantesRéalisationsTreillage

Comment habiller un mur trop présent ?

1 juin 2015 — par Anso

P1070480-960x720.jpg

Vide, le mur de l’abri de jardin était un peu triste. Il fallait donc le végétaliser. Comment ? C’est tout simple !  Il a suffi d’y installer un treillage discret avec un câble en inox, de façon symétrique pour un effet graphique.

Des Clematites aux floraisons parfumées

Sur ce dernier, des plantes grimpantes commencent déjà à courir. Une clématite armandii et une clématite montana, dont les superbes floraisons printanières sont en plus délicieusement parfumées. Protégées enfin par quelques vivaces et graminées à leur pieds, qui viennent border joliment l’allée, il ne leur reste plus qu’à s’installer !

Retrouvez aussi les conseils d’Arnaud Travers, des pépinières Travers, spécialiste des plantes grimpantes pour poser un treillage sans se tromper, juste ici :  https://www.youtube.com/watch?v=eVG0icmWw9w

Treillage graphique pour clématites
Clématite montana
Un treillage pour clématite
treillage plantes grimpantes

 

 

 

 

créationDéco du jardinosier tresséRéalisations

Une cabane en osier vivant

25 mai 2015 — par Anso0

DSC_8761-960x1449.jpg

L’ osier vivant : pour se cacher dedans, c’est plus marrant

Une cabane en osier, c’est bien, mais une cabane en osier vivant tressé, c’est encore mieux pour les enfants car ça pousse, ça pousse et c’est rigolo ! Et comme en plus, c’est vraiment joli dans les jardins, pourquoi s’en passer ?

Mais attention, pour la réaliser, il n’y a qu’une saison ! L’HIVER. C’est-à-dire du mois de décembre jusqu’à la fin mars, alors, vite, vite, plus de temps à perdre.

Cabane osier vivant enfants jardin tressage
Cabane d’enfants en osier vivant réalisée par La Vie de jardin, Photo ©Marine Prado
tressage osier vivant
Le tressage de l’osier vivant, simple et élégant
une cabane d'osier vivant
Une cabane d’osier vivant sur mesure !
Une cabane en osier vivant
ça pousse, ça pousse et ça repousse tous les ans !