main

créationNewsRéalisationsterrasse

Une grande terrasse dans un jardin de poche

13 janvier 2017 — par Anso

Terrasse-Maria-Sanchez_DEGRAEVE-960x1041.jpg
Avant
D’abord, une grande terrasse en bois !

Situé au rez-de-chaussée d’une petite copropriété, cet espace bordé d’une haie de thuyas stricte manquait singulièrement d’âme. Les pissenlits et la fausse renoncule avaient ainsi envahi le gazon clairsemé. De plus, l’étroitesse de la terrasse en opus incertum vieillot empêchait d’y mettre une grande table pour y manger.
La propriétaire souhaitait donc rendre le cadre plus convivial. Son envie ? Une grande terrasse en bois où elle pourrait accueillir enfin des amis, installer une chaise longue, pourquoi pas, cultiver des aromates !
Pour le petit jardin, elle souhaitait garder une butte légère, avait envie de plantes fleuries, mais réclamant peu d’entretien, et surtout, surtout, ne voulait plus de gazon pour oublier la tonte !

Une terrasse étroite en opus incertum
Aménagement paysager avant
Un espace sans âme bordé d’une haie de thuyas
Avant/après aménagement paysager La vie de jardin®
Une « pelouse » dégarnie bordée de thuyas
Avant/après aménagement paysager La vie de jardin®
Avant : une terrasse étroite et peu pratique

 

Après
Un jardin de poche très fleuri

Ma proposition ? Réaliser une grande terrasse de 16 m2, bordée de grands bacs intégrés et d’un banc servant aussi de rangement pratique. Parfait avec quelques coussins, pour accueillir les hôtes de la future grande table ou se poser à l’ombre.

Pour « casser » son côté rectangulaire, le jardin, lui, a été structuré en trois massifs au milieu desquels serpente une allée étroite, réalisée en pas japonais et copeaux de bois pour garder ainsi les pieds au sec. De quoi donner autant envie de se balader dans ce jardin de poche que dans un grand. Et par ailleurs, permettre ainsi le passage pour l’entretien la haie que l’on taillera, à terme, plus en rondeurs.
Enfin pour le choix des plantations ? Des petits rosiers et arbustes à fleurs parfumées, des bulbes printaniers, des vivaces très florifères et adaptées à l’exposition et des graminées qui donneront aussi du relief au jardin en hiver. Le tout, dans des tons clairs, blancs, roses, pourpres et bleutés. Evidemment dans les bacs, des aromatiques qui embaumeront jusqu’à la cuisine !

La terrasse a été réalisée en partenariat avec Clément Castel paysagiste

jardin de poche
jardin de poche
jardin de poche
Sanguisorba
Une allée en pas japonais et copeaux
Allée de copeaux et pas japonais
une grande terrasse en bois dans un jardin de poche
Allée pas japonais
Graminée incrustation terrasse
Pennisetum sur terrasse
Terrasse bois découpes
allée paillage
Bac d'aromatiques incrusté
Massif de vivaces
Sanguisorba obtusa
gaura lindheimeri
Geranium Orion
Geranium Orion
Salvia nemorosa Ostfriesland
Bacs en bois terrasse intégrés
Incrustations terrasse
Allée jardin pas japonais
Massif de vivaces
Banc coffre

Réalisationsterrasse

Un petit jardin sur une péniche

26 février 2016 — par Anso

20160523_155949-copie-960x720.jpg
Aménagement paysager La vie de jardin®
Vélo masqué
Entrée péniche
Entrée péniche
Un petit jardin sur une péniche
Aménagement végétalisé sur une péniche
bac d'aromatiques
bac d'aromatiques
2016-02-26 12.18.03
Aménagement paysager  péniche La vie de jardin
Nid de poules d'eau en bac d'aromatiques
La vie de jardin Oeufs de poule d'eau
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Un petit jardin sur une péniche
Aménagement paysager sur péniche La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
aménagement paysager sur le toit d'une péniche
Une péniche en hiver
Un petit jardin sur une péniche
IMG_4200
IMG_4199
IMG_4198
IMG_4197
IMG_4196
Aménagement paysager sur une péniche
Un jardin sur une péniche par La vie de jardin
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
IMG_4202
Egayer et sécuriser le pont
…. ET CREER Un jardin sur une péniche

Venant d’emménager sur une péniche sur la Seine, le locataire, papa de deux jeunes enfants, voulait sécuriser le pont et ses garde-corps, trop dangereux pour les petits. S’il souhaitait trouver une solution pour limiter le vent, gênant pour manger dehors, la locataire ne voulait pas non plus installer trop de bacs afin de garder de la place pour une table et des chaises sur le pont assez étroit.
Quant à l’entrée, sur la berge, elle devait être masquée des curieux et une allée, permettre de manoeuvrer un vélo encombrant, sans réclamer d’installations durables sur la partie communale.

Avant
Des garde-corps trop dangereux
Une terrasse vide et peu sécurisante
Comment masquer une entrée ?
Après…

Ma proposition ?
Installées sur le garde-corps, des canisses d’osier à claire-voie protègent ce petit espace, sans donner une impression d’enfermement. Car la vue est superbe !

A l’avant du pont, cinq bacs accueillent donc des arbustes fleuris et parfumés ou donnant des petits fruits faciles à cueillir par les mains gourmandes (Arbousier et Aronie), une belle clématite Chantilly et de jolies vivaces qui égayeront leurs pieds.
Puis, sur les bords, deux grandes jardinières d’aromatiques permettent d’empêcher le passage des petits aventuriers, tout en parfumant les abords de la cuisine.
Enfin, sur la berge, une allée d’écorces facilite l’accès du vélo, masqué par une haie de bambous plantée dans de grands bacs.

Au printemps suivant, des bacs en fibre ont également été installés sur le toit de la péniche pour lui donner un côté champêtre et se protéger des voisins sans masquer la jolie vue. Comme quoi, on peut avoir un jardin sur une péniche comme ailleurs !

Aménagement paysager sur une péniche
Des vivaces fleuries
oeufs de poules d'eau La vie de jardin
Une surprise, un matin !
Un nid de poules d'eau dans le bac d'aromatiques
Un nid de poules d’eau
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Géraniums, clématite et arbustes fruitiers
Aménagement paysager sur une péniche
Esprit champêtre sur le toit
Un jardin sur une péniche
Un jardin champêtre sur le toit
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Aménagements en février
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Sur le toit, des vivaces fleuries
Lavatère Barnsley baby
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Des arbustes aux volumes généreux
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Bacs d’aromatiques près de la cuisine
bacs d'aromatiques péniche La vie de jardin
Bacs d’aromatiques sécurisants
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
En février, le jeu de la transparence
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Haie de bambous en bacs
aménagement allée
Une allée de copeaux de bois
Aménagement paysager sur une péniche La vie de jardin
Arbustes persistants et vivaces en bacs
Un jardin sur une péniche La vie de jardin®
Des arbustes à petits fruits
Aménagement paysager péniche La vie de jardin
Des bacs fleuris sur le toit

conseilsgazonRéalisationsterrasse

Un nouveau gazon dans une entrée design

3 novembre 2015 — par Anso

P1080745-960x1280.jpg

Renover le gazon et Fleurir les bordures

A l’arrière de la maison, le gazon était un peu clairsemé, du fait de l’ombre portée par une haie de bambous et d’arbustes. Pas très joli donc près de la toute nouvelle terrasse surélevée sous laquelle en plus, plus rien ne poussait. Enfin, près de la haie de bambous, les propriétaires souhaitaient apporter de la couleur avec des vivaces fleuries.

Avant
un gazon clairsemé à mi-ombre

Avant : un gazon dégarni
rénovation gazon
Ombragé par une haie de bambous et usé par les passages, le gazon était clairsemé et les pissenlits prenaient leur aise.
Un nouveau gazon dans une entrée design
Mon conseil ? Des bordures simples et du gravier blanc sous la terrasse
Mon conseil pour le dessous de la terrasse ? Installer un tapis de gravillons blancs retenus par des bordures toutes simples récupérées. Ce qui permettra ainsi d’ abriter des chaises et transats au sec, en hiver. Puis, placer dans l’angle inoccupé de la terrasse un joli pot émaillé avec un genévrier au port colonnaire.
Début octobre, le sol a ensuite été retourné, nivelé pour combler les trous et bosses, et après un bon amendement et un faux-semis, un gazon bio de mi-ombre, ressemé.
Au pied de la haie, là où le gazon peinait le plus, des couvre-sol fleuris de mi-ombre ont par ailleurs été plantées,
Enfin, pour égayer les abords de la nouvelle terrasse, un rang de muguet japonais (Ophiopogon japonicum) a été planté afin de cacher la bordure en béton.
Trois semaines après…

Patience, ça pousse…

terrasse et semis de gazon
Vue sur la terrasse…
Renouée, persicaire
Avec ses fleurs rose en épis denses et ses feuilles vert lustré qui virent au brun à l’automne, cette vivace vigoureuse formera vite un joli tapis coloré.
Un nouveau gazon
Sur le nouveau tapis de gazon, un chemin de pas japonais a été réinstallé.
Tiarella cordifolia
La tiarelle, une merveille de couvre-sol. Au printemps, elle fera de superbes épis fleuris
Un nouveau gazon dans une entrée design
Une bordure d’Ophiopogon japonicus pour masquer une bordure de béton et donner de la vie au gazon.
Juniperus communis hibernicus
Juniperus communis hibernicus, un genévrier au superbe port colonnaire.
Nouveau gazon dans une entrée design
Asaret, tiarelle, persicaire et fleur des elfes… L’année prochaine, le massif sera couvert.
Nouveau gazon dans une entrée design
Bordure d’ophiopogons et bientôt, de belles touffes aux fruits bleus.
Nouveau gazon dans une entrée design
Semé en début d’automne, le gazon a tout le temps de s’implanter…